Ce sont les ateliers que je propose aux jeunes afin de partager mes connaissances artistiques. Ces ateliers ont lieu en Suisse pendant les vacances scolaires.


Création d’un Fanzine

Après plusieurs semaines passées ensemble, il était temps de rassembler les meilleurs souvenirs de chacun sous la forme d’un journal graphique collectif.
Collage, dessin, peinture, pop-up, bande dessinée, illustration, etc… Chacun a rempli une feuille A4 de couleur pliée en deux, recto-verso. Une fois tous les feuillets colorés réunis, mon amie Mathilde Bégaud s’est consacrée à la reliure de cet objet livre pour nous offrir cette édition originale.

 


 

 

Pimp My Ride N°2

Après quelques semaines en Suisse, il était temps de refaire une petite session Pimp My Ride.
Avec les kids et les volontaires du camp on s’est éclaté à repeindre la voiture de Louis, histoire qu’il puisse avoir des belles choses à raconter lors de sa prochaine altercation avec des douaniers.

Cette fois, on a utilisé une technique très simple et efficace pour faire des pochoirs: du scotch de peintre repositionnable ! Les étapes de la réalisation de cette fresque sur roue sont visibles dans cette vidéo en accélérée…

Merci encore à Louis pour la proposition et la confiance (et la voiture).
Merci à Jérémie pour la vidéo en speed Motion ainsi qu’à tous les participants !

 


 

Dance Painting

Cet atelier a été pensé et animé avec mon ami et collègue Jimmy Bertrand.

Afin d’expérimenter la pratique de la peinture nous l’avons mêlée à la danse-contact. Cette forme de danse, basée sur la confiance en son partenaire et le lien permanent avec ce dernier, nous a permis de trouver un moyen de guider l’autre dans son geste artistique.
On n’utilise plus un outil: on est l’outil. Tout le corps est comme un gigantesque pinceau guidé par le corps d’un autre. Délivré du souci du résultat du geste, on devient spectateur d’un processus réalisé en duo ou en groupe.

 


Atelier Céramique

Grâce aux connaissances de Jimmy, qui étudie la céramique en Espagne, nous avons pu expérimenter ici la technique ancestrale Japonaise du Raku, consistant à cuir différentes pièces d’argile composés de grès chamotté afin de résister à de forts écarts de température.

Selon ce procédé, nous avons crée des bases en terre afin que chaque élève puisse y placer de petits totems réalisés de leurs mains.


Mise en place des réalisations; totems, pendentifs, boucles d’oreilles, bols, etc. dans un four capable de cuir des pièces de grès chamotté à plus de 900°C. Les pièces sont ensuite peintes puis cuites avec différents émaux, qui sont des mélanges de différents minéraux (silice de feldspath, de kaolin, d’oxydes métallique).

mathiascosta-jimmybertrand-panorama-Ceramique16

mathiascosta-jimmyBertrand-sciure-performance-Ceramique15

mathiascosta-jimmy-pince-fourUne fois les pièces émaillés sorties du four à près de 1000 °C, elles sont rapidement recouvertes de matières inflammables naturelles ou organiques (ici nous avons utilisé de la sciure de bois compactée) afin d’empêcher la combustion en limitant l’apport d’oxygène au contact de l’émail en fusion.
C’est une réaction de réduction qui fait apparaître les couleurs métalliques mais aussi les craquelures ou encore l’effet d’enfumage de la terre laissée brute.
Après refroidissement, les pièces sont nettoyées avec un produit abrasif pour enlever tous les résidus de suie.

 

 

mathiascosta-pendentifs-alignes-Ceramique20


 

 

Pimp my ride

Atelier peinture avec les jeunes: on a peint une vieille Peugeot 205 !


 Fresque à plusieurs

L’intérêt de l’atelier était de montrer qu’on peut se servir de ce qu’on veut pour créer : feuilles d’arbre, cailloux, branches, un volant de badminton, une paire de ciseaux… Tous ces objets ont servi de pochoirs pour la réalisation de cette fresque pensée à plusieurs mains.


 Pochoirs

Pour cet atelier, l’idée était de créer ses propres pochoirs en découpant dans du papier des formes personnelles. Illustrations de monstres, de plantes, formes géométriques, lettrage pour écrire un texte: tout est possible !

 

 


 

  Initiation au dessin

L’objet principal de mon cours était de faire une initiation au dessin « décomplexé ». Quelques exercices pour sortir des codes du portrait réaliste, le but ici n’étant pas d’arriver à quelque chose de beau mais à quelque chose de plus juste en se focalisant sur ce que l’on observe en dessinant:  Par groupe de deux, je leur ai demandé de réaliser des portraits sans regarder leur feuille, pour que la main suive vraiment l’œil et non pas l’inverse.

 

 

 


 

Skateboards

Skateboards mathias costa (7)Projet en collaboration avec Simon Malotaux et Dimitri Bardunov:

Avec l’aide de Simon, sculpteur, et de mon ami skateur et illustrateur Dimitri, nous avons monté un projet qui consiste à créer des skateboards originaux au dessous desquels nous venons couler nos visuels dans la résine.

Nous cherchons dans ce concept à questionner l’esthétisme par l’objet et à réfléchir sur l’objet-skate en soi,
sur ses multiples fonctions, ses différents statuts.
Tantôt objet décoratif, tantôt objet fonctionnel, notre réflexion s’articule sur le lien entre skateboard et art.

Notre problématique prend ici la forme d’un pari, celui de sortir des codes et des images stéréotypées liées au skateboard tout en menant une réflexion théorique sur l’Objet.

Outre le versant théorique, ce projet découle surtout d’une envie de se déplacer sur des modèles uniques avec des formes originales, qui n’ont jamais été vus dans le commerce, et faits avec une matière qui rappelle les premiers skates: la résine.

Pour ceux que ça intéresse d’avoir une planche en résine à la maison et faite maison, que ce soit pour l’accrocher au mur ou pour rouler avec, je vous invite à me contacter !

 

Cliquer sur une photo pour voir en plus grand